Safe
Connexion
Articles Forums Produits gratuits
×
En ligne :    Utilisateurs
Informations sur la sécurité

Metro 2033

Auteur : Virgile 🦖
Publié le 05/01/2017, Édité le 17/03/2018
Catégorie : Critiques et essais

Produit associé Metro 2033 Redux

Note moyenne : 4/5 (Très bien)


En 2013, la Terre entière est atomisée suite à des destructions mutuelles ( l'événement est arrivé très vite, tout comme Fallout ). Avant l'arrivée des bombes, des Russes se précipitent dans les stations de métro qui sont préparées depuis des décennies pour ça. Cependant, ce qui devait servir d'abris pour quelques temps aux réfugiés devint une prison. Peu à peu, les combats d'idéologies recommencèrent à cause du cadre de misère

Votre aventure commence 20 ans après la fin du monde, dans une période où les rares survivants ont abandonnés toutes idées de retourner vivre à la surface. Vous étiez un enfant durant la catastrophe, avec seulement des idées vagues de comment était la vie au-dessus.Après avoir fait et refait les deux opus de la franchise, je pense, et les gens qui connaissent le jeu confirmeront peut-être, que l'on peut tout résumer en quelques mots :" stalker, néo-nazis / soviétique, Russie et ... métroOui, ça parait bien étrange dit comme ça , et pourtant, on prend assez bien à l'univers du jeu, même si ca ne vient pas vite, on finit même par l'adorer.

Artyom, le protagoniste du jeu n'a pas de visage, ou plutôt, les éditeurs ont décidés de nous le cacher pour plus de mystère, il est juste possible de voir ses yeux dans certaines cinématiques, cachés au milieux de son masque.Il ne parle pas non plus, ou plutôt nous n’entendons pas ce qu'il dit, car il se fait bien comprendre par les gens qu'il rencontre. Ce sont peut-être des choix des éditeurs pour favoriser l'immersion du joueur. Il faut savoir que l’œuvre de base est un roman, écrit en 2003 et que suite à un grand succès ( qui entrainera au fil des années une série de livres ), des éditeurs ont décidé d'en faire un jeu. Honnêtement je trouve ça très courageux et ça à payé. Le jeu détient cette particularité qui est celle d'exprimer la magie de l'univers que nous présente le livre original.

Dans le livre ( Metro 2033 ) , la description est beaucoup accentuée sur le périple de Artyom, les rencontres qu'il y fait et les péripéties qu'il y rencontre, les phases de combats sont assez rares, il faut atteindre la moitié du premier livre pour voir les premiers mutants. Concernant le jeu, les décors du Metro sont bien représentés, et les combats sont beaucoup présents puisque partie intégrante du jeu, seuls les personnages originaux qui étaient vraiment nécessaires à la progression du héro ont été gardés. Pour résumer, Metro 2033 est un très bon jeu, même si c'est vrai qu'il a assez mal vieilli, c'est d'ailleurs pour cela que les éditeurs ont publié il y a plusieurs mois une version remise au gout du jour ( pour next gen évidement et pour les PC ) .​

 

Résumé de la critique

Design/Graphisme4/5

Les graphismes du jeu étaient assez bon pour l'époque mais ont depuis pris une sérieuse claque qui fait qu'il paraissent aujourd'hui obsolètes. Le jeu est assez moche, en particulier sur les versions consoles. Une version remastérisée a été faite  afin de faire découvrir ce titre à plus de monde, et est disponible pour les bonnes configurations d'ordinateurs et les next-gen.

Gameplay4/5

La jouabilité est globalement bonne mais la difficulté est présente. Les combats contre les monstres et les insurgés sont souvent compliqués et chaque munition est précieuse, il faut donc faire très attention à bien fouiller les corps, bien que cela ne suffise pas tout le temps. Certains niveaux, comme les quelques phases d'explorations dans les villes, sont laborieuses car toutes les rues se ressemblent. Il faut également gérer les réserves de filtres, mais ce n'est pas plus compliqué que ça. Le jeu est entièrement compatible avec les manettes de jeu.

Histoire5/5

Le concept du jeu est très intéressant, il appartient au courant de la mode du " stalker ", un style de jeu typiquement Russe qui étale le récit de rares survivants explorant les terres désolées d'un monde post apocalyptique en quête de matériaux banals de l'ancien monde devenus précieux. Le contexte historique du jeu est aussi très intéressant, car il traite beaucoup du passé du grand pays qui représentaient autrefois le bastion du monde communiste.

Il y'a également une grande présence de la concurrence des idéologies qui ont marquées le 20e siècle. Le jeu traite de la propagation d'une idéologie nocive dans la tête des gens, facilitée par les conditions insalubres de leur mode de vie et de leur condition humaine. Appauvris, les personnes sont affaiblis psychologiquement, moralement et donc deviennent facilement manipulables. Une grande citation mémorable glissée dans le jeu est à retenir de tout cela :

" Même l'apocalypse n'avait pas réussi à nous empêcher de nous entretuer au nom d'une idéologie "

Longévité3/5

La durée de vie de ce jeu n'est pas très grande, une dizaine d'heures tout au plus. Aucun mode libre, ni mode arcade, le mode histoire est en effet un couloir. Il n'y a pas vraiment de rejouabilité là-dedans.

Note moyenne 4/5 : Très bien

Plus de liens : Boutique Steam