Safe
Connexion
Articles
×
Connecté sur le site :    Utilisateurs
Informations sur la sécurité

L'éditeur Starbreeze ( Payday ) est menacé

Auteur : Virgile 🦖
Publié le 05/12/2018, Édité le 05/12/2018
Catégorie : Buzz et vidéos

Produit associé PAYDAY 2


L'éditeur Starbreeze, devenu incontournable via sa série Payday et Payday 2, peine à se renouveler. Et pourtant, ça n'est pas la volonté qui manque. Par 2 tentatives, le studio a essayé de se redéfinir en sortant des sentiers battus de Payday. 

La première tentative s'est manifesté par le légendaire flop de Raid World War II, un vulgaire jeu de braquage avec des chiens de guerre qui effectuent des missions tout en dévalisant les banques de Reich. C'est un monumentable échec qui se remarque par beaucoup d'aspects : le plus grand problème est d'une part la laideur de ses textures, qui va jusqu'à vous donner le tournis. Il est aussi inévitable de parler de ce jeu sans citer tous les plantages que l'on peut subir en pleine action.

Tout ceci avec très peu de missions, des adversaires IA qui ne se défendent pas, et surtout, une bande son qui n'est pas composé par Simon Viklund.

Et depuis près de 2 mois, nous assistons au dernier jeu de la firme, qui n'arrive pas non plus à se frayer une place dans le panier d'achat des joueurs. Ce qui se traduit par un second flop qui va d'une part décrédibiliser le studios, mais aussi causer sa faillite.

Ce portage vidéoludique de The Walking Dead, c'était un peu " le coup de poker ", qui malheureusement ... se révèle être un échec au niveau des ventes. Starbreeze a d'ailleurs décidé de réduire son prix d'achat, qui a été réduit de moitié, et qui m'a donné l'envie de l'acheter ( au prix de 20€, ça vaut bien le test ).

 

La situation est telle que ... l'éditeur est en redressement financier depuis maintenant le 3 décembre. Pour l'instant, la seule certitude du studio est que tout ceci n'entravera pas la production du tant attendu ( sans même qu'il soit annoncé ) Payday 3. L'éditeur est actuellement en liaison avec le tribunal, processus qui est réservé aux entreprises qui vont sombrer dans l'insolvabilité si rien ne change.

On accusait également les nouveaux anciens directeurs de projet de repousser le développement d'un nouveau Payday. Cela pourrait changer dans les prochains mois ! En attendant, on croise les doigts afin que l'éditeur ne vienne pas creuser sa tombe à côté de Telltale Games. Les premières véritables conséquences de cette restructuration risquent de se faire sentir auprès des différentes filiales de Starbreeze, d'après les rumeurs.


Plus de liens : Boutique Steam