Safe
Connexion
Articles Forums Produits gratuits
×
En ligne :    Utilisateurs
Informations sur la sécurité

G2A dans la tourmente

Auteur : levelKro
Publié le 13/07/2019, Édité le 25/07/2019
Catégorie : Actualités de Steam

Depuis quelques jours, le site de revente de clés G2A fait parler de lui. Plusieurs utilisateurs ont dernièrement mis en ligne un nombre conséquent de clés acheté par fraude à la carte de crédit et les revendent sur G2A.

Des compagnies indies critiques le site de G2A pour le système de mise en marché, car ce n'est pas G2A qui absorbe les pertes, mais les développeurs. L'éditeur du jeu Fractorio a fait une petite sortie à ce sujet. Dernièrement, ila ont dû retourner 6 600$USD pour les achats fraudés. Le problème est surtout que G2A ne rembourse pas les cas de fraude, les jeux se vendant à de petits prix, la perte réelle pour le développeur est souvent 10 à 20 fois plus élevée que le montant de la vente sur G2A. 

Pour mieux comprendre la situation; un fraudeur achète en ligne une clé à son coût total de 20$USD, avec une carte fraudée. Il va sur G2A et la revend 1$USD. À ce prix, la vente est conclus rapidement, souvent plus vite que la détection de la fraude en amont. Lorsque la fraude est détectée, l'émetteur de la carte de crédit demande un remboursement, ce qui fait que la compagnie qui a développé le jeu doit rembourser la vente, mais l'utilisateur qui a eu le jeu à 1$ peut le garder. Si dans de rares cas les clés ont été annulés, G2A a dû rembourser un montant moindre, mais reste que c'est une perte.

G2A tente d'améliorer leur image auprès des développeurs, car il n'est pas le bienvenue, le marché de revente de clés pour les jeux faits de l'ombre aux marchés légitimes et officiels. Pour éviter les cas de fraude, G2A tente de mettre en place un système de vérification des clés en coopération avec les revendeurs légaux et les développeurs. Si certains éditeurs approuvent cette initiative, d'autres doûtes de la capacité réelle de G2A de pouvoir ainsi filtrer les clés soumises à leur boutique.

Quoi qui en soit, les éditeurs et développeurs demandent aux joueurs d'acheter leur produit en boutiques officielles. Car la fraude ne fait plus mal que le piratage, et d'acquérir les clés sur des sites de revente tels que G2A encourage, selon eux, la fraude.