Safe
Connexion
Articles Forums Produits gratuits
×
En ligne :    Utilisateurs
Informations sur la sécurité

RPG Maker MV, la machine à jeux

Auteur : Virgile 🦖
Publié le 10/02/2017, Édité le 11/09/2017
Catégorie : Critiques et essais

Produit associé RPG Maker MV

Note moyenne : 3.8/5 (Très bien)


Après quelques mois d'attente, j'ai décidé de vous rédiger mon avis concernant le dernier CMS en date de l'entreprise Japonaise, qui est RPG Maker MV.

 

Le but premier de mon article est de présenter les fonctionnalités et l'utilité de ce CMS à ceux qui ne connaissent pas, mais je m'adresse aussi aux " vétérans " de cet outil qui s'est décliné en plusieures versions depuis 1997. Personnellement je ne l'ai découvert qu'en 2013 avec le célèbre RPG Maker VX Ace qui constitue en soit une extension bien qu'indépendante de la version précédente RPG Maker VX.

Vous vous en doutez surement mais je le précise quand même, c'est un logiciel qui permet de créer sans ou avec peu d'expérience de programmation ( CMS ) des RPG classiques de qualité.

 

Tout d'abord, nous allons nous attarder sur le " mapping " qui est poussé à la perfection dans cette nouvelle version, et je dis ça non comme un vendu mais juste parce que c'est la partie que j'ai trouvé réussie dans la série. Mapper devient un jeu d'enfant et j'en suis la preuve vivante.

C'est comme un mélange des avantages de XP et Vx Ace, ce dernier pour les niveaux ( -1, 0, 1 ) et le reste pour la beauté, l'ergonomie et les tilesets qui se collent assez bien entre eux.

La possibilité de créer des facesets (visage ou l'on peut changer les traits pour montrer les émotions) a été apportée lors de la sortie de VX ace. C'était une fonction assez utile cependant il fallait à chaque fois créer une image dans le fichier du jeu pour seulement un seul visage, sachant qu'il fallait en générer 5 - 6 pour chaque personnage. De plus, on ne pouvait pas générer de characters (skin du personnage fix ou se déplaçant) ce qui demandait plus de travail et d'importations afin d'avoir ses propres personnages. Si j'en parle ici, c'est que ce problème a été comblé avec cette nouvelle version. 

Il est désormais possible de créer une énorme diversité de personnages, de plus il est possible de les importer sur un même png.

Un point fort de cette nouvelle version, c'est bien sûr la possibilité de portage du jeu, qui est exceptionnelle. Sur les anciennes versions, il était seulement possible d'exporter votre jeu sur windows et sur linux avec un émulateur tel que Wine. En compilant votre jeu via MV, vous pouvez étendre votre jeu sur un largue choix de systèmes d'exploitations : Android, Ios, MacOS et même en jeu navigateur web. Cette application android par exemple, faite par un utilisateur tiers, à pour but de vous montrer le résultat que votre exportation pourrait donner sur votre appareil android. Cependant, il faut un très bon appareil et là encore le nombre de FPS chute assez vite lorsque vous faites une action.

En revanche, nous pouvons pointer dans du doigt dans ce logiciel une certaine mécanisation des traductions, qui se sont contenté de faire du mot à mot, concrétement, ca n'a des fois aucun sens. Ainsi, certaines phrases peuvent vous bloquer dans le coté programmation. Enfin, c'est déjà gentil de leur part, avant leur ouverture sur le reste de l'Europe, le programme n'était qu’accessible en japonnais et en anglais. Cependant,le jeu bénéficie d'une communauté puissante et généreuse, ainsi il était possible d'utiliser RM en français bien avant la sortie sur le marché Steam en 2015.

Mis en place assez tardivement puisque longtemps après son lancement, MV bénéficie comme VX Ace d'un Workshop. Disponible depuis moins d'un mois, il est possible d'y trouver des scripts et des ressources afin d'améliorer vos créations.

Le jeu dispose malheureusement aussi, tout comme son prédécesseur, de beaucoup de DLC aux prix abusifs et déraisonnables, même soldés, ce qui peut légèrement entacher l'estime que j'ai des développeurs. Est-ce nécessaire pour la survie de leur studio ou l'engraissement de leur compte en banque ? A savoir aussi que les DLC sont en partie établis par des membres indépendants.

Sinon, le logiciel coûte à ce jour 73 € ( 40 € prix soldé), ce qui n'est clairement pas abusif par rapport à la durée de vie quasi-infinie du CMS. Généralement, le temps que vos amis peuvent passer sur les RPG Maker se comptent en centaines d'heures. Pour 70-40 €, c'est une très bonne affaire, même à titre de divertissement.

Un grand merci à Degica qui a permis le test de ce logiciel en m'offrant cette clef, en réponse à ma demande.

Résumé de la critique

Design/Graphisme3/5

Le moteur est très bon, rapide et saura contenter vos désirs de créations, du moins dans la limite du raisonnable. Cependant, le rendu sur les versions mobiles consomment beaucoup de puissance et donc de batterie.

Gameplay4/5

La prise en main de ce RPGM est bien plus intuitive que les autres, car son interface est plus ergonomique. En revanche, la traduction de mauvaise qualité pose de sérieux problèmes de compréhension.

Histoire3/5
Longévité5/5

Durée de vie infinie, mais cela dépend de votre passion, car seule votre imagination définira du temps que vous pourrez passer là-dessus.

Note moyenne 3.8/5 : Très bien

Plus de liens : Boutique Steam