Safe
Connexion
Articles Forums Produits gratuits
×
En ligne :    Utilisateurs
Informations sur la sécurité

Classement des jeux-vidéos et licences post-apocalyptiques

Auteur : Virgile 🦖
Publié le 27/05/2017, Édité le 27/05/2017
Catégorie : Actualités des produits

Dans le monde des jeux-vidéos, il y en a pour tous les genres, et ce depuis ses débuts. Cet article non-exhaustif a pour but de présenter et référencer quelque-uns des jeux, et surtout licences qui peuvent déjà vous avoir marqué par leur puissance, et surtout continueront dans le futur. En premier lieu, il est important de préciser qu'une bonne partie des créations de ce genre sont originaires de Russie, en raison d'évènements historiques, tels que Tchernobyl en 1986 qui a probablement inspiré des milliers d'écrivains et scénaristes russes. Le terme " Stalker ", souvent utilisé dans ces jeux, prend un tout autre sens qui est particulier : il peut qualifier la personne qui va explorer la surface, en prenant des dangers, pour récupérer des ressources oubliées de l'ancien monde. C'est comme le terme " Prospecteur " dans Fallout.

La licence Metro

Décliné au nombre de 2 jeux, est l'adaptation vidéo-ludique du roman de l'écrivain Russe Dmitry Glukhovsky. A l'aube de la frappe nucléaire, les habitants les plus rapides courrent se réfugier dans les rames de métro de la ville qui deviendront le nouveau foyer du monde, le tout étant optimisé depuis des années dans un contexte de guerre froide, équipé d'une imperméabilité aux radiations. Dans le réseau souterrain, les sociétés tomberont en prise aux grandes idéologies totalitaires du 20e siècle, et se feront rage. L'histoire du métro commence 20 ans après les évènements, soit en 2033. Alternant entre stations de métro, courses de draisines, retour à la surface, vous devrez vous battre contre les démons ainsi que les bandits.

 

La licence Fallout

Fallout, c'est le mélange entre la culture des années 50 ( la culture musicale, l'apogée de l'American Dream, la menace de l'arme nucléaire ), le tout confronté avec le monde futuriste tel que nous l'imaginons et verrons un jour. La licence a excellemment bien évolué depuis sa création en 1997 et a eu un parcours sans-faute, bien qu'elle ait eu une foule d'éditeurs différents jusqu'à être tombé dans les soigneuses mains de Bethesda. Ces jeux sont extrêmement libres dans le sens où vous avez même la possibilité de tuer des personnages de campagnes, et de rejoindre une des énièmes factions disponibles. Tout est faisable et on en finit jamais réellement d'explorer les terres désolées de cette planète Terre, atomisée suite aux destructions nucléaires massives qui ont ravagées la plupart des humains sur Terre, ne laissant place qu'aux plus riches qui ont pu se réfugier dans des abris autonomes, ainsi qu'aux animaux qui mutent dangereusement en conséquence des radiations.

 

Mad Max

Mad Max, ou le héros tranquille qui désire simplement trouver la paix, mais qui demeure trop fidèle à ses ennuis habituels. Perdu dans un univers vaste, peut-être des fois un peu trop, ce jeu de course / action vous offre la possibilité de renouer avec la solitude que procure ces jeux solos. Vous disposez d'un véhicule largement customisable et votre principale occupation est d'acquérir du matériel afin d'améliorer vos équipements. C'est bien évidemment l'adaptation vidéo-ludique, sortie à peu près en même temps que le second film " Fury Road " mais le tout reste néanmoins basé sur le film George Miller, en 1979. Mel Gibson y occupait le rôle principal.

 

S.T.A.L.K.E.R.

Enfin, S.T.A.L.K.E.R. est un véritable jeu simulation de vie dans un monde apocalyptique. Entre combats de mutants, explorations de centrales désaffectées et consommation de vodka, vous avez de quoi faire. Vous vous trouvez en Ukraine, soit l'ancienne zone de Tchernobyl, et surtout dans un monde qui, depuis la fusion du réacteur nucléaire en 1986, n'est plus le même. Préparez vos filtres si vous voulez être digne du surnom de " stalker " dans cette série qui se décline actuellement au nombre de 3 jeux.