Safe
Connexion
Articles
×
Connecté sur le site :    Utilisateurs
Informations sur la sécurité

Voyons Fallout New Vegas, d'un point de vu historique et culturel

Auteur : Virgile 🦖
Publié le 28/05/2017, Édité le 18/10/2018
Catégorie : Critiques et essais

Produit associé Fallout: New Vegas

Note moyenne : 4.8/5 (Parfait)


 
 
 
Fallout est le récit d'un monde partagé entre la pleine apogée de l'american dream ( au tournant des années 1950 )ainsi qu'une atmosphère apocalyptique, suite à la grande guerre meurtrière de 2077. En proie à la menace de la destruction massive prochaine, les personnes les plus aisées se cachent dans des abris souterrains spacieux tandis que le reste de la planète se fait décimer par les radiations. C'est ainsi que les derniers humains se réorganisent dans leur petite société souterraine sur les décennies à venir, sortant au fil des années peur explorer la Terre, à peine lavée des radiations.

 
 
Fallout New Vegas est un jeu alternatif à Fallout 3, qui est de taille égale, peut-être même plus étoffé qui vous propose un jeu différent. En comparaison rapide, New Vegas est plus une version campagnard de l'univers, tandis que Fallout 3 est plus urbain, vous êtes beaucoup dans les villes. Ces jeux sont extrêmement libres dans le sens où vous avez même la possibilité de tuer des personnages de campagnes, et de rejoindre une des énièmes factions disponibles. Tout est faisable et on en finit jamais réellement d'explorer les terres désolées de cette planète Terre, tant elle est si grande et remplie de quêtes, secrets. Beaucoup de modes sont disponibles, en raison d'une communauté riche et grande.
 
L'on peut se demander, et à raison, pourquoi une telle fixation sur New Vegas ? En dela des raisons qui sont énumérées dans l'histoire que je vous laisse le soin de faire, il y a d'autres raisons, qui demeurent plus historiques et qui montrent qu'absolument rien n'est laissé au hasard. Dans les années 1950, la ville de Las Vegas était la spectatrice des premiers essais nucléaires qui se déroulaient dans l'Etat du Navada, soit à seulement une petite centaine de kilométres. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'est bien cet evènement qui a consolidé Las Vegas et en a fait une ville touristique d'envergure : des milliers de touristes affluaient soudainement pour regarder les nuages atomiques tout en sirotant leur " Cocktail Atomique " ( boisson tant convoitée et présente dans le jeu ). Cependant, les essais ont finis pas être interdits au début des années 60, en raison de certains problèmes environementaux ...
 
 
 
Non, ceci n'est pas un artwork sur Fallout, mais bien une photo historique prise en 1953
 
 
Maintenant, d'un point de vue culturel, nous le savons, Fallout est rempli de beaucoup de références. Ainsi il y a eu dans les précédents opus, des clins d'oeil mainstream sur South Park, ou encore Docteur Who. Plus généralement, Fallout est librement inspiré d'Apocalypse 2024 ( titre original : A Boy And His Dog, 1975 ) et bien évidemment le légendaire Mad Max ( avec Mel Gibson, en 1979 ).
 
http://www.avoir-alire.com/IMG/jpg/apocalypse_2024_photo_1.jpghttps://vignette1.wikia.nocookie.net/fallout/images/2/26/Fo1_Tardis.gif/revision/latest?cb=20110216082659
 
 
Comme dit ci-dessous, la carte de cet opus est tout simplement géante. Des centaines d'heures juste à explorer les terrains, ramasser les objets délaissés pour les échanger contre une poignée de capsules. Pourtant, on l'a vu avec des jeux tel que Just Cause 2, une grande carte ne fait en aucun cas le fun d'un jeu, et peut tout au contraire frustrer le joueur qui à chaque missions doit faire une dizaine de kilométres. Non, nous avons là une carte collosale, mais sans les défauts que cela pourrait avoir entrainé, c'est un fantastique défi réussi, que cela soit de la part de l'équipe qui a géré New Vegas comme Fallout 3 ( qui elle même a du diviser sa carte de Washington par 2 ).
 
Carte entière du Mojave : impossible de trouver tous les endroits tant ils sont nombreux
 
Les jeux Bethesda, comme vous l'avez peut-être déjà remarqué, sont probablement les jeux avec le plus de contenus, vous promettant plusieurs centaines d'heures très facilement, sur chacun des jeux. Vous ne vous lasserez jamais réellement d'explorer les terres désolées, en quête de récupérer des objets délaissés pour pouvoir les revendre à quelques capsules au prochain tripot.
 
Pour finir, nous vous laissons sur une citation que vous avez peut-être déjà entendu : " War never changes "

Résumé de la critique

Design/Graphisme4/5

Que l'on soit clair : les jeux Bethesda ne sont pas connus pour leur beauté d'origin. Cet allégement sur les graphismes, textures est en premie lieux ce qui leur permet de réaliser des maps aussi grandes sans que le jeu fassent une trentaine de gigas. Pour les amateurs de beaux jeux, une variété de textures, modes sont disponibles sur les plateformes appropriées.

Gameplay5/5

La profondeur de l'histoire est excellente, car tout son univers et incroyablement bien ficelé. Le mélange culturel de 2 périodes bien différentes est très bien fait. Les personnages, bien que très nombreux, ont des personnalités qui différent plus ou moins bien. Le contexte apocalyptique des terres désolées est magnifique est intéressant.

Histoire5/5

Suite aux guerres de destructions massives, les Etats-Unis sont détruits par une bombe atomique surpuissante. Seules les plus riches ont eu la chance d'y survivre, en s'installant dans des abris, qui ont des rôles de petites sociétés. L'originalité de l'univers Fallout, et plus particulièrement New Vegas, est hors-norme, en raison des raisons historiques évoqués dans l'article.

Longévité5/5

La durée de vie d'un Fallout est variable, soit l'on déteste et l'on y passe très peu de temps avant de le désinstaller, soit c'est tout l'inverse. Ce jeu est tellement riche, remplie de quêtes différentes, avec énormément d'options différentes pour les réussir, que vous ne vous lasserez jamais vraiment d'explorer les terres désolées du Mojave.

Note moyenne 4.8/5 : Parfait

Plus de liens : Boutique Steam